La Scourtinerie : des créations artisanales uniques à Nyons

Fondée en 1882, la Scourtinerie de Nyons est la dernière manufacture de ce type en France. Jadis spécialisée dans la fabrication de scourtins (sortes de filtres en fibre de coco utilisés pour l'extraction de l'huile d'olive), elle utilise aujourd'hui son savoir-faire pour tisser des tapis et d’autres accessoires décoratifs aux couleurs chatoyantes.


Un savoir-faire unique en France

La Scourtinerie, fondée en 1882 par Ferdinand et Marie Fert, est la dernière manufacture de scourtins de Provence située à Nyons, dans la Drôme provençale.
Le scourtin est une sorte de corbeille plate en fibres végétales utilisée depuis l'Antiquité pour extraire l'huile d'olive.
Selon cette méthode traditionnelle, les olives sont d’abord broyées et triturées dans la meule, puis la pâte d’olives ainsi obtenue est récupérée et placée à l'intérieur des scourtins. Une fois remplis, ils sont empilés sous une presse pour extraire l'huile de la pâte d’olives.
À l’origine, les scourtins étaient fabriqués en fibres végétales (en paille ou en alfa), mais aujourd’hui ils sont réalisés en fibres synthétiques pour les professionnels qui s'en servent.
La dernière scourtinerie de France s’est donc reconvertie dans la fabrication de scourtins décoratifs qui servent de tapis, dessous de plat et paillassons originaux.



Un atelier à visiter

La Scourtinerie est la seule entreprise en France à posséder le savoir-faire traditionnel du tissage de scourtins pour filtrer le vin ou l’huile d’olive.
Cette entreprise familiale bénéficie d’ailleurs du label EPV entreprise du patrimoine vivant qui récompense l’excellence des savoir-faire français.
Si vous êtes de passage dans la Drôme provencale, profitez-en pour visiter gratuitement le Musée du Scourtin retraçant l'histoire de l'établissement familial et l'atelier de fabrication où cliquettent inlassablement les machines d'antan, appelées tisseuses et tireuses.
Vous découvrirez ainsi l'histoire du scourtin et vous pourrez assister à toutes les étapes de fabrication d'un scourtin : le montage des aiguilles et de la bobine, le tissage et la finition à la main.



Des articles de décoration authentiques

Aujourd’hui, la Scourtinerie utilise son savoir-faire de tissage des scourtins pour créer des articles décoratifs tels que des paillassons, tapis, sets de table et dessous de plat en fibres de coco brutes ou teintes.
Ces créations, d’une grande diversité de formes et de tailles (jusqu'à 2,50 m de diamètre !), présentent un éventail de 17 couleurs chatoyantes.



L’entreprise, qui appartient toujours à la famille Fert pour la quatrième génération, est donc une visite à ne pas manquer pour les amoureux d’artisanat et de beaux objets.
La boutique vous permettra de repartir avec de jolis souvenirs ou des petits cadeaux sympas et abordables.
Bon à savoir
En 2019, La Scourtinerie a diversifié ses activités en lançant Les ombrières de la Scourtinerie (voir le site www.ombrieres.com).
Tissées en fibre 100 % naturelle imputrescible et résistante aux intempéries, elles peuvent être montées sur une pergola ou suspendues en voile d'ombrage ou montées en brise-vue.
Une façon authentique et esthétique de faire de l'ombre sur sa terrasse !


Infos pratiques

Adresse
La Scourtinerie
36, rue de la Maladrerie
26110 Nyons
Horaires
Du lundi au samedi : de 9h30 à 12h et de 14h30 à 18h
(19h en juillet et août)
Tarifs
Visite libre : gratuite
Visite guidée sur réservation (uniquement pour les groupes de plus de 10 personnes) : 3€ par personne
Contact
Tél. : 04 75 26 33 52
Mail: [email protected]

Date de création : 2020-07-22
Auteur :

Plus d'informations :
Plus d'information

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2020