Grand oral du bac : 5 choses à savoir sur cette nouvelle épreuve

C'est la grande nouveauté du bac 2021 : en fin de terminale, les élèves devront passer un grand oral devant un jury composé de 3 personnes. Les premiers lycéens à être concernés par cette nouveauté sont les élèves en seconde pendant l'année scolaire 2018-2019. Voici 5 choses à savoir sur le grand oral du bac, une épreuve qui intimide de nombreux lycéens.


1- Il doit développer de nouvelles compétences

Non, le grand oral du bac n'est pas qu'une lubie du ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer !
Cette épreuve orale, qui aura lieu en fin de terminale, a pour but d'aider les élèves à maîtriser certaines compétences indispensables aujourd'hui.
L'objectif est de promouvoir la pratique et la maîtrise de la prise de parole en public.
Cette épreuve doit permettre de former les élèves à bien s'exprimer en public et à transmettre leurs idées dans un français correct : deux compétences qui leur seront indispensables par la suite, dans leurs études supérieures et dans la vie.

2- Son coefficient est important

Dans le Bac 2021, le grand oral sera l'une des 4 épreuves de terminale, avec la philo et les deux disciplines de spécialité choisies par l'élève.
Cette épreuve aura un coefficient 10 pour la voie générale et un coefficient 14 pour la voie technologique.
Elle comptera pour environ 15% de la note finale du baccalauréat (ce qui est beaucoup !).

3- Il ressemblera à l'oral du brevet

Malgré le coefficient de l'épreuve, les candidats ne doivent pas trop s'inquiéter car ce grand oral du bac devrait beaucoup ressembler à l'oral du brevet actuel, avec un exposé présentant un travail personnel.
Concrètement, cet oral durera 20 minutes et se composera de deux parties :
=> un exposé consistant à présenter un projet préparé dès la classe de première et rattaché à une ou deux des disciplines de spécialité de l'élève
=> un échange avec le jury pour évaluer l'esprit critique de l'élève et sa capacité à avancer des arguments.

4- Il faudra argumenter

Dans le grand oral du bac 2021, la vraie nouveauté sera donc la discussion qui suivra l'exposé.
C'est à cette deuxième partie de l'épreuve que les lycéens devront surtout se préparer car cet échange avec le jury sera un moment clé.
Il permettra au candidat de montrer qu'il est capable de développer des arguments autour d'un projet qu'il a construit pendant ses années de première et de terminale.
Il faudra faire attention à ne pas "brasser du vent" et à ne pas entrer dans un débat d'opinion.

5- Les élèves y seront préparés

Pour préparer les lycéens à ce grand oral du bac, l'Éducation nationale prévoit de mettre des cours d'éloquence au programme dès septembre 2019.
Une demi-heure d'éloquence par semaine devrait ainsi être prévue avant même l'entrée au lycée, pour les collégiens de troisième.
Le but est de leur apprendre à parler, mais aussi à écouter et à partager leur point de vue.
Pour assurer ces cours, les enseignants devront eux-mêmes être formés à la prise de parole.

Bon à savoir

Cette réforme du baccalauréat concerne les bacs généraux et technologiques (soit 70% des candidats au bac).
Elle a pour but de :
=> simplifier l'organisation de cet examen bicentenaire
=> mieux préparer les bacheliers aux études supérieures
Le Bac 2021 se composera de :
=> l'épreuve de français (écrit et oral) en fin de première au coefficient 10 (5 pour l'écrit et 5 pour l'oral)
=> de deux épreuves de spécialités (choisies par l'élève) au retour des vacances de printemps en terminale (coefficient 16 chacune)
=> de l'épreuve de philosophie fin juin (coefficient 8)
=> du grand oral fin juin (coefficient 10)
Ces épreuves écrites et cet oral pèseront pour 60% de la moyenne du bac. Le reste sera évalué en contrôle continu, grâce à des épreuves communes (organisées en cours d'année en première et terminale) et grâce aux bulletins scolaires de l'élève (pour 10% de la note du bac).
Le rattrapage est maintenu : il permettra aux lycéens qui obtiennent une note entre 8 et 10 de repasser une épreuve ou de préférer que le jury étudie leur livret scolaire pour décider de l'attribution ou non du diplôme.

Date de création : 2019-02-14
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2019