Le manioc rustique : une plante très graphique

Après le monstera et le pilea, la nouvelle plante verte à la mode est le Manihot grahamii ou manioc rustique. Nous vous proposons de découvrir cette plante d'intérieur dont le feuillage très graphique fait merveille dans les appartements, même les plus modernes.


Une plante très décorative

Le Manihot grahamii ou manioc rustique est une plante de la famille des Euphorbiacées, très appréciée comme plante d'intérieur.
Cette variété d'origine tropicale présente en effet de grandes feuilles palmées très décoratives.



Tout comme le monstera ou le pilea (très en vogue actuellement), le feuillage graphique de cette plante verte est son principal attrait car sa floraison est discrète.
Elle produit de petites fleurs vert-jaune disposées en grappes puis des capsules qui éclatent, à la fin de l'été, pour libérer les graines qu'elles renferment.
A noter : bien que cette plante appartienne à la même famille que le manioc (Manihot esculenta), aucune de ses parties n'est comestible.

Une espèce rustique

Comme son nom l'indique, le manioc rustique est la seule espèce du genre Manihot à résister au froid.
Elle peut résister à des températures jusqu'à -8°C, même si elle perd ses feuilles à 0°.
Par conséquent, le Manihot grahamii ne peut être être cultivé en pleine terre que dans les régions au climat doux.
Cet arbuste ornemental qui peut atteindre 2 m de hauteur est d'ailleurs un excellent moyen de donner un coté exotique à votre jardin.
Il faut alors lui réserver un emplacement abrité du vent et ensoleillé et protéger sa souche du froid en paillant.



Partout ailleurs, on l'utilisera de préférence comme plante d'intérieur.
Même cultivée en pot, cette plante est très décorative avec son allure tropicale et ses larges feuilles caduques, profondément lobées qui forment comme un parapluie arrondi au-dessus des tiges.


Un entretien facile

Outre son aspect original et esthétique, le Manihot grahamii a aussi pour avantage d'être facile à entretenir.
L'arrosage doit être régulier en été, de manière à garder le sol toujours frais.
Cette plante tropicale nécessite en effet une chaleur humide d'environ 22°C de mars à octobre pour bien se développer.
Il faut ensuite respecter une période de repos en hiver.
L'entretien se limite à tailler les partie sèches ou abîmées et à apporter un amendement organique au début du printemps.
Vous pouvez aussi faire un apport régulier de fertilisant pendant la période de floraison.
Le plus difficile sera sans doute de vous procurer cette jolie plante tropicale, même si elle est désormais vendue en ligne.
Notez enfin que la plantation de ce manioc s'effectue de préférence au début du printemps dans un sol riche et bien drainé.



Le saviez-vous ?

Le nom du genre Mahinot vient d'un dialecte ancien du Paraguay, le Guarani.
Le mot mahinot signifie "semoule blanche" en référence à la fécule de tapioca que les indiens produisent à partir des racines de manioc.
Attention : les tiges rouges du Manihot grahamii produisent un latex qui est toxique.
J'espère que cette petite présentation vous a donné envie d'adopter cette jolie plante tropicale dans votre intérieur.



Date de création : 2019-01-04
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2019