Troque ta plante : une communauté de troc de plantes sur Facebook

Si vous êtes passionné de plantes en tout genre et aimez les collectionner, ce hobby représente sans doute un certain budget. Le troc de plantes peut être une bonne alternative à l’achat pour faire des économies tout en faisant profiter d’autres jardiniers de vos boutures ou rejets. Tel est le principe de Troque ta plante, une communauté de plus en plus populaire sur Facebook. Retour sur une success story qui a germé à Bordeaux.


De quoi s’agit-il ?

Troque ta plante est une communauté dédiée à l’échange de plantes, boutures et graines en tout genre via les réseaux sociaux Facebook et Instagram.
En rejoignant le groupe le plus proche de chez vous, vous pourrez réaliser des échanges (toujours gratuits) avec les habitants de votre ville ou votre région !
Ce principe du troc de plantes est aussi vieux que l’invention du jardinage ... La principale nouveauté est l’utilisation des réseaux sociaux pour échanger des plantes et des astuces.

Comment ça marche ?

Les groupes Facebook Troque ta plante permettent aux collectionneurs de plantes et aux jardiniers passionnés de se mettre en relation pour organiser des échanges.
Il existe un groupe d’échange postal dans toute la France, ainsi que des groupes de troqueurs par ville ou par région.
Pour participer, il vous suffit de proposer une bouture ! En contrepartie, les autres membres du groupe vous feront des propositions d’échanges.
Dans ces groupes, les boutures des uns font le bonheur des autres ;-)



En plus du troc de plantes proprement dit, ces groupes Facebook se veulent aussi des espaces de partage et d’échange de conseils et astuces de jardinage.
Vous pourrez donc y discuter avec des gens qui partagent votre passion pour les plantes et leur demander des trucs ou de petits coups de pouce pour l’entretien de vos plantes.

Qui l’a créée ?

La communauté Troque ta plante a été fondée en 2018 par Sarah Roux, une étudiante de 27 ans qui prépare actuellement un doctorat en sciences politiques.
Cette idée a germé dans son esprit en 2018 : "Je faisais déjà beaucoup d'échange et de récupération de plantes, auprès de ma famille, des amis, des voisins... et je me suis dit que ça serait sympa d'exporter ça au-delà du cercle de l'entourage, pour pouvoir échanger avec d'autres personnes de ma ville ou de ma région", explique-t-elle.
Elle ajoute : "Le troc de plantes existe depuis longtemps, mais le but était de mettre à profit les réseaux sociaux pour favoriser les contacts et les échanges. Il fallait créer une communauté en France."

Ce système fonctionne-t-il bien ?

En deux ans d’existence, Troque ta plante est devenue une success-story comme on en voit parfois émerger sur les réseaux sociaux !
Lancée d’abord à Bordeaux, où Sarah Roux fait ses études, cette communauté de dons et d’échanges de plantes a fait des petits dans plein de villes de France.
Le concept s’est même exporté dans les Dom-Tom et à l’étranger (avec des groupes en Belgique, en Suisse, au Québec et au Luxembourg).
Avec près de 80.000 membres au total (en cumulant les différents groupes locaux), "Troque ta plante" est la plus grosse communauté de troc de plantes sur Facebook !



Quels sont les avantages ?

Le troc de plantes fédère aujourd'hui des milliers de passionnés car ce système d’échanges n’a que des avantages.
Échanger des plantes, des boutures ou des graines est à la fois simple, écologique et économique.
Cela permet bien sûr d’acquérir de nouvelles variétés de plantes gratuitement, mais pas seulement !
C’est aussi une occasion de créer du lien social et de transmettre ses connaissances aux néophytes.



Le troc est aussi plus écologique que l’achat, car il évite la circulation de plantes à travers le monde, un mode de production pas toujours vertueux et une masse de déchets... 
Sarah Roux, la fondatrice de Troque ta plante, explique :
"Je privilégie souvent la seconde main. Les plantes se prêtent très bien à ce genre de choses. Elles sont faciles à bouturer et à partager. Du coup, j'ai décidé de ne plus acheter de plante. Si on est patient, on arrive toujours à trouver sur la communauté la plante dont on avait envie et c'est possible d'agrandir sa collection. On trouve une centaine de variétés. Certaines personnes ont des collections formidables et en font profiter les autres."
"Chaque plante échangée, c'est pour moi une rencontre, une petite histoire, une anecdote", précise-t-elle.
Vu le succès de sa communauté, qui continue de s’agrandir avec la création régulière de nouveaux groupes locaux, beaucoup d’internautes jardiniers partagent son opinion.

Date de création : 2021-01-27
Auteur :

Plus d'informations :
Plus d'information

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2022