Nemeio : un clavier 100% personnalisable

Parmi les innovations technologiques présentées au CES de Las Vegas, le site français de vente de matériel informatique LDLC s'est distingué avec son clavier Nemeio. Ce clavier à encre électronique révolutionnaire permet en effet à l'utilisateur de changer les touches en fonction de ses besoins. Explications.


Un clavier entièrement personnalisable

Les traducteurs et étudiants qui doivent taper des textes en chinois, japonais ou grec ancien le savent bien : dès que l'on change d'alphabet, la configuration de nos claviers n'est pas toujours adaptée.
Plus généralement, il arrive que l'on ne trouve pas le signe dont on a besoin sur son clavier ou que l'on se retrouve bloqué par une disposition de touches inappropriée.
On comprend mieux dès lors l'intérêt d'un clavier dont la disposition des touches serait entièrement personnalisable et pourrait être modifiée en fonction des besoins de l'utilisateur.
Si vous avez déjà rêvé d'un clavier qui pourrait être aussi bien Azerty que Qwerty, qui permettrait d'écrire dans toutes les langues du monde (voire en Klingon !), sachez que ce fantasme pourrait bientôt devenir réalité !
Le site de e-commerce français LDLC, spécialisé dans la vente de matériel informatique, vient en effet de présenter Nemeio, un clavier 100% configurable.

Quelles sont ses caractéristiques ?

Nemeio est un clavier Bluetooth compact (30,4 x 17,9 x 1,1 cm) sur lequel chaque touche est équipée d'un petit écran e-paper.
Cette technologie, aussi appelée papier électronique ou encre électronique en français, est une technique d'affichage notamment utilisée sur les liseuses numériques.
Cet affichage numérique, qui se rapproche le plus d'une véritable feuille de papier, offre un confort visuel incomparable et une consommation d'énergie très faible.
A noter : "Nemeio" se distingue ainsi du précédent projet "Optimus" de Studio Art.Lebedev, qui misait sur un clavier dont les touches personnalisables étaient des écrans OLED. Ici, les OLED ont été remplacées par des écrans à encre électronique pour une consommation bien moins importante.
Mais surtout, les 81 touches de ce clavier révolutionnaire peuvent être personnalisées à 100% dans leur apparence (iconographie, typographie, taille des caractères…) ou leur fonction. La personnalisation s'effectue grâce à une application dédiée intuitive.
En d'autres termes, les lettres, les chiffres ou les signes ne sont pas imprimés sur les touches, mais s'affichent là où vous le souhaitez grâce à de mini-écrans à encre électronique.
Ce clavier présente aussi un châssis en aluminium brossé, avec sur le côté :
=> un bouton On/Off
=> un port USB-C pour la recharge
=> un port USB-A pour connecter ou recharger un autre périphérique
=> deux boutons de navigation permettant d'alterner entre différents profils et d'ajuster le niveau de rétroéclairage des touches.
Pour mieux visualiser à quoi ressemble Nemeio, nous vous invitons à regarder la courte vidéo de présentation officielle (en anglais) :

Quels sont ses points forts ?

Le principal avantage de Nemeio est bien sûr sa capacité à s'adapter aux besoins spécifiques de l'utilisateur.
La possibilité de changer les lettres ou d'utiliser certaines touches comme des raccourcis personnalisés peut être très utile dans certains métiers.
Ce clavier, qui pèse 600 grammes, se veut également nomade, grâce à sa taille pratique et sa connexion Bluetooth sans fil à emporter partout.
L'installation Plug & Play est facile sur Mac ou PC. Nemeio se connecte aussi avec votre smartphone, votre télé ou votre vidéoprojecteur…
Il a aussi pour avantage d'offrir une longue autonomie car il consomme très peu et possède une batterie à grande capacité.
Enfin, son dernier point fort est le confort visuel de ses touches : les écrans e-paper rétroéclairés ne fatiguent pas les yeux et permettent d'adapter l'affichage à tous.
Il est en effet possible de régler l'intensité lumineuse et de grossir les lettres des touches si besoin.

Quand sera-t-il disponible ?

Pour l'instant, le clavier Nemeio n'en est qu'au stade du prototype.
Son futur prix de vente n'est pas encore connu, mais LDLC prévoit de financer ce produit grâce à une campagne participative, qui sera ouverte dans le courant de l'année 2019.
Le fabricant insiste aussi sur le fait que son produit sera made in France, sans préciser s'il parle uniquement de sa conception ou de son assemblage. Au moins une partie des composants électroniques seront probablement produits hors de nos frontières.

Date de création : 2019-01-10
Auteur :

Plus d'informations :
Plus d'information

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2019