Le code barres : histoire d'une invention

Le code barres est une invention qui a révolutionné la gestion des marchandises dans les supermarchés aussi bien que celle des prêts dans les bibliothèques. Nous vous proposons de découvrir l’histoire de ces codes barres, devenus omniprésents dans la vie courante.


Présentation du code barres

Un code barres ou code à barres est une série de barres et d'espaces d'épaisseur variable qui représente une suite de caractères numériques ou alphanumériques et qui peut être interprétée automatiquement par un lecteur optique.
Ce code, qui permet une acquisition rapide et automatique des données, est utilisé dans de nombreux domaines, de l’industrie à la grande distribution.
Il est en effet très simple et économique d’imprimer des codes barres, à l’aide d'une imprimante ou par transfert thermique. Pour lire ces codes barres, on utilise ensuite un lecteur optique qui envoie sur le code un faisceau lumineux, en général un laser de très faible puissance.

L'invention du code barres

Le premier brevet d’un code barres a été déposé le 20 octobre 1949 par deux étudiants du Drexel Institute of Technology : Joseph Woodland et Bernard Silver. Ce brevet concernait non seulement un code à lignes verticales, mais aussi un code composé de cercles concentriques qui n’a jamais trouvé d’application pratique.
En 1970, un comité fut créé aux Etats-Unis afin de définir une codification adaptée à la grande distribution. Le 7 octobre 1970, George Laurer, ingénieur chez IBM proposa le code UPC (Universal Product Code). Contrairement à ce que son nom suggère, ce code à barres n’a pas été universellement adopté mais a été largement utilisé aux Etats-Unis et au Canada.
Il a par la suite été remplacé par un standard international : le code barres EAN (European Article Numbering). La codification EAN 13 a été adoptée par les européens en 1977.
A noter : il existe aujourd’hui des codes EAN 8 et EAN 13, composés respectivement de 8 ou 13 chiffres ; le premier est employé sur des produits de petite taille tandis que le second apparaît sur tous les autres produits.

Les applications du code barres

La première application des codes barres a été l'étiquetage des wagons de train, mais ce procédé s’est vraiment répandu avec son utilisation dans les supermarchés.
Aujourd’hui le code barres, qui permet d’automatiser l'acquisition d'une information généralement numérique, trouve des applications dans des domaines très divers :
• gestion des prêts d'une bibliothèque
• caisses enregistreuses à lecture optique des supermarchés
• contrôle de la production dans l'industrie
• contrôle du flux international des marchandises.
De nombreux secteurs d’activités ont défini leur propre norme de code à barres en fonction des besoins et exigences de leur métier (avec par exemple des codes barres de dimensions variables).

Date de création : 2010-06-03
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2019