Les Petits Meurtres d'Agatha Christie : 5 bonnes raisons de regarder l'épisode inédit du 29 avril

Vendredi 29 avril, France 2 va diffuser un épisode inédit de la saison 3 des Petits Meurtres d'Agatha Christie. Cette nouvelle enquête nous ramènera dans les années 70 tout en proposant une adaptation libre et très réussie d'un récit de la reine du crime.


1- Le grand retour d'un trio explosif

Les fans de la série Les Petits Meurtres d'Agatha Christie attendaient leur retour avec impatience : la commissaire Gréco, l'inspecteur Max Beretta et la psychologue Rose Bellecour reviennent vendredi 29 avril sur France 2 !
Dans ce nouvel épisode inédit adapté de l'œuvre d'Agatha Christie Quand les souris dansent, les téléspectateurs auront donc le plaisir de retrouver :
• Émilie Gavois-Kahn dans le rôle de la commissaire Gréco, première femme commissaire qui n'a pas peur de mettre les machos au pli
• Arthur Dupont alias l'inspecteur Max Beretta, un flic toujours aussi chien fou et bagarreur
• Chloé Chaudoye dans le rôle de Rose Bellecour une ravissante psychologue qui est à la fois féministe, riche héritière et fashionista hyper-lookée… à la mode des années 70 bien sûr !

2- Des personnages dans la tourmente

Dans cet épisode intitulé Quand les souris dansent, le trio principal de la saison 3 est confronté à des difficultés personnelles.
Max tente toujours désespérément de se réconcilier avec son ex-femme. Mais celle-ci est bien décidée à tourner la page et le lui fait comprendre clairement.
De son côté, Rose se trouve face à un ultimatum lancé par ses parents. Soit elle accepte un poste de secrétaire dans la société de son père, soit elle abandonne son luxueux train de vie.
Pour résoudre l’affaire, Rose et Max vont infiltrer une maison close, tandis que la commissaire Gréco va devoir se confronter à son passé et aux services secrets.

3- Une enquête avec une bonne dose d’humour

Cette saison 3 des Petits Meurtres d'Agatha Christie, comme les précédentes, nous offre un rafraîchissant mélange de polar, d'humour et de gaieté.
Pour que ce cocktail soit réussi, les ressorts comiques résident bien sûr dans le trio principal. On s'amuse à assister à la guerre ouverte entre Max Beretta, archétype du mâle dominant, et la jeune Rose Bellecour qui revendique haut et fort son féminisme.
Mais la série ne serait pas aussi hilarante sans les personnages secondaires, tels que le médecin légiste Blum (Benoît Moret) qui poursuit la commissaire Gréco de ses assiduités. Ce personnage rêveur, poète et timide ne parvient pas à lui avouer qu'il est fou amoureux d'elle.
De son côté, Gréco est harcelée par son patron, le divisionnaire Legoff (Quentin Baillot), un anxieux maladif qui a un terrible besoin d'être rassuré et aimé. De quoi mettre de l’ambiance au commissariat de Lille en 1972 !

4- Une adaptation astucieuse

Dans cet épisode, Les Petits Meurtres d'Agatha Christie s'éloignent de l'œuvre de la romancière pour proposer une enquête originale où Rose Bellecourt et Max Beretta vont devoir infiltrer une maison close, celle de Madame Maude (sic !).
Dans ce magnifique château transformé en boîte de nuit ultra-select, les services secrets français mènent déjà une opération secrète.
L'équipe du commissaire Gréco n'a d'autre choix que d'enquêter incognito, avec Rose déguisée en call-girl et Max Beretta en client, ce qui occasionnera bien sûr des scènes cocasses et des quiproquos.
Cet épisode inédit a été réalisé par Alexandre Coffre, à qui l'on doit aussi les films Spirou et Eyjafjallajökull.

5- Une plongée jubilatoire dans les années 70

Ce nouvel épisode inédit de la saison 3 est l’occasion de retrouver un joyeux trio d'enquêteurs, un scénario entre enquête et comédie et surtout l'ambiance des années 70.
On ne peut que saluer, une fois encore, la qualité des décors et costumes et attribuer une mention spéciale à la reconstitution historique incroyable qui fait la renommée de la série Les Petits meurtres d'Agatha Christie.
Préparez-vous à ressortir les pattes d'eph et à replonger dans la décennie du Flower Power, de la pop psychédélique et des hippies ! Cet épisode, qui donne envie de crier Let's go back to the seventies !, revient dans la case du vendredi soir.
Alors, si vous voulez embarquer pour ce réjouissant voyage dans le temps, rendez-vous vendredi 29 avril à 21h10 sur France 2 !

Date de création : 2022-04-28
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2022