Photoclimat : une biennale de photographie sociale et environnementale

La biennale Photoclimat, destinée à sensibiliser le grand public à la cause environnementale, se tient pour la première fois à Paris du 18 septembre au 17 octobre 2021. À cette occasion, une centaine de photos grand format seront à découvrir en plein air dans la capitale.


L'urgence climatique en images

La biennale Photoclimat, dont la première édition se tient à Paris du 18 septembre au 17 octobre 2021, aborde par le biais de la photographie les problématiques environnementales actuelles telles que le dérèglement climatique, la sécheresse, la pollution ou encore la pénurie alimentaire dans le monde.
Alors que la pandémie de Covid-19 a accéléré nos interrogations sur le monde d'après, cet événement propose une réflexion photographique sur l'avenir de notre planète.
À travers le médium photographique, cette biennale présente différentes thématiques liées au changement climatique et espère éveiller une prise de conscience sur les défis qui attendent l'humanité.
Ce festival est aussi l'occasion de présenter au grand public des projets écologiques extraordinaires, ainsi que le travail de diverses ONG engagées pour la préservation de l'environnement.
En proposant des expositions gratuites et en accès libre, les organisateurs souhaitent s'adresser à tous et sensibiliser le public le plus large possible au travail des artistes et des associations.



Une trentaine d'expositions en plein air

C'est l'artiste photographe Nicolas Henry et l'association Le Tour d'un Monde qui sont à l'origine de cette biennale sociale et environnementale de photographie.
Ce festival propose plusieurs expositions photographiques en plein air, dans différents lieux de Paris et du Grand Paris.
Pour la première édition de Photoclimat, le public pourra découvrir pas moins de 30 photographes du monde entier qui sensibilisent l’opinion à l’urgence climatique à travers leurs travaux.



Cette Biennale sera aussi l'occasion de présenter plus de 40 projets d'associations. L'un des objectifs de ce festival est de mettre l’art au service de la cause environnementale et de mettre en valeur le travail des ONG et des populations locales.
Les expositions se déroulent en extérieur, dans des endroits inattendus ou dans les axes de circulation majeurs de la capitale, comme les Halles, la gare d'Austerlitz et la rue de Rivoli.
Pour l’occasion, des formats géants sont affichés dans la capitale, mais aussi sur les bus parisiens, en partenariat avec JCDecaux.

Un festival éco-conçu

Toutes les expositions présentées dans le cadre de Photoclimat ont été pensées de manière à être déplacées facilement, car elles ont vocation à être itinérantes.
Cette 1ère biennale sociale et environnementale de photographie se veut également exemplaire en matière d'éco-conception dans la production artistique.
Les organisateurs ont en effet privilégié une scénographie qui intègre le principe de l'économie circulaire et du recyclage. Les cadres sont fabriqués à partir de matériaux entièrement recyclés.
Les supports d'exposition sont également éco-conçus et fabriqués localement pour réduire leur empreinte carbone.
Enfin, les emballages ont été réduits drastiquement, grâce à des cadres en bois qui font office de protections et limitent l'utilisation de films plastiques jetables.



Infos pratiques

La première édition de Photoclimat se tient du 18 septembre au 17 octobre 2021 à Paris.
Les expositions se déroulent dans 10 lieux en plein cœur de Paris, dont le Quai de Seine, la place de la Bastille, la place des Vosges ou encore la Canopée des Halles, et dans 7 lieux du Grand Paris.
Toutes les expositions sont à ciel ouvert et en accès libre.
Pour ne rien manquer de cet événement, vous pouvez consulter une carte du parcours d'exposition sur le site officiel de la Biennale (lien ci-dessous).

Date de création : 2021-09-17
Auteur :

Plus d'informations :
Plus d'information

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2021