Vicks Vaporub : histoire d'un produit populaire

Vicks Vaporub, le petit pot qui sent fort l'eucalyptus, a fêté ses cent ans en 2011. En un siècle, son design a beaucoup changé mais pas sa composition. Retour sur l'histoire d'un produit incontournable de l'hiver.


Un produit incontournable

Tout le monde connaît son odeur de camphre et d'eucalyptus… Je veux bien sûr parler du Vicks Vaporub, la fameuse pommade que l'on applique sur la poitrine pour dégager les bronches.
Mais saviez-vous que le célèbre médicament de Procter & Gamble existe depuis plus d’un siècle Aujourd’hui fabriqué dans une usine près de Frankfort, ce remède a conservé sa recette d’origine.
Il est constitué à 85% de vaseline à laquelle sont ajoutés des principes actifs aux vertus antiseptiques et décongestionnantes : huile essentielle d'eucalyptus, menthol, thymol, camphre et huile essentielle de térébenthine.

Un siècle de succès

La recette de ce remède a été mise au point dans les années 1890 par le pharmacien Lundsford Richardson à Greenboro dans l’Etat de Caroline du Nord.
Rebaptisée "Vicks Vaporub" par le fils de son inventeur en 1911, cette pommade décongestionnante est vite devenue très populaire.
Vendu en France depuis les années 1950, le Vicks VapoRub s'est largement répandu dans les armoires à pharmacie. Il est aujourd’hui commercialisé dans près de 50 pays et il se vend 1,6 million de petits pots bleus et verts chaque année en France !
De plus, ce remède contre le rhume a fait des petits, notamment le Vicks Inhaler, les pastilles Vicks et les sirops qui soulagent la gorge et la toux. Pas étonnant que la marque Vicks soit aujourd'hui la 2e marque de médicaments non soumis à prescription dans le monde en termes de chiffre d'affaires…

En savoir plus

Vicks Vaporub est un médicament réservé à l’adulte et à l’enfant de plus de 6 ans.
Il permet de libérer les bronches en application cutanée (sur le torse et le cou) ou en inhalation. L’inhalation est réservée à l’enfant de plus de 12 ans.
Il est important de lire les recommandations du fabricant et de se laver les mains après l'application pour éviter tout contact avec les yeux et les muqueuses.
A noter : ce médicament est déconseillé en cas d'allaitement et pendant la grossesse.

Date de création : 2012-02-27
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2020