Auto-palpation des seins : pour quoi faire et comment faire ?

Pratiquée une fois par mois, l’auto-palpation des seins est un geste simple qui peut vous sauver la vie. À l’occasion d’Octobre rose, il est important de rappeler que cet auto-examen permet de dépister précocement des anomalies et des cancers du sein. On vous explique comment procéder.


Pourquoi adopter cette habitude ?

L'auto-palpation des seins est une méthode de dépistage simple et efficace.
Entre deux mammographies de contrôle ou deux visites chez le gynécologue, cet auto-examen vous permet d’être actrice de votre santé.
Palper vos seins est un moyen de :
=> bien connaître vos seins
=> détecter toute anomalie
=> la signaler à votre médecin.
A noter : prendre l’habitude de contrôler et palper vos seins est un plus pour votre santé, mais cela ne vous dispense pas de rendre un rendez-vous annuel chez votre gynécologue ou de passer une mammographie tous les 2 ans si vous avez entre 50 et 74 ans et que vous ne présentez pas de facteurs de risques particuliers de développer un cancer du sein.
L'auto-palpation est une pratique assez peu courante en France (contrairement aux pays scandinaves), mais elle peut vous sauver la vie en vous aidant à détecter précocement une anomalie.
Or, plus une tumeur est détectée tôt, plus les chances de guérison d'un cancer du sein sont élevées.

Quand faut-il le faire ?

Il est recommandé de pratiquer l'auto-palpation des seins une fois par mois, après les règles, à partir de l’âge de 20 ans.
Il est préférable de procéder à cet examen 2 à 3 jours après la fin des règles car :
=> les tissus sont plus souples à ce moment du cycle
=> l'autopalpation doit être répétée chaque mois à la même période pour que la comparaison soit pertinente.

Comment faire une inspection visuelle ?

La première étape de l’auto-examen des seins consiste à examiner vos seins devant le miroir pour vérifier qu'il n'y a rien d'anormal.
Debout devant un miroir, examinez soigneusement l'aspect de vos seins dans chacune des positions suivantes :
=> bras le long du corps
=> mains sur les hanches
=> bras levés
=> penchée en avant
Cette première étape, qui prend environ 3 minutes, a pour but de repérer d'éventuels changements de couleur, de taille ou de forme, au niveau de la peau, du sein ou du mamelon.
Il faut d’ailleurs observer attentivement le mamelon et vérifier qu'aucun écoulement de liquide ne se produit au repos et quand on le pince légèrement.
A noter : si vous venez d'accoucher, ce phénomène d’écoulement est normal. Mais dans les autres cas, il peut évoquer un dérèglement hormonal ou la présence d'un petit polype.
La campagne de sensibilisation ci-dessous vous explique les anomalies à repérer à l’aide de… citrons !



Comment faire une auto-palpation ?

La deuxième étape de cet auto-examen est la palpation proprement dite. Elle doit permettre de vérifier toute la surface des deux seins, ainsi que le creux de l'aisselle de chaque côté.
En effet, le cancer du sein ne se limite pas à la glande mammaire, mais peut se situer sous le bras, au niveau de l'aisselle ou bien au-dessus de la poitrine, vers la clavicule. C'est pourquoi il est important de palper toutes ces zones.
Pour effectuer une auto-palpation efficace :
=> utilisez la pulpe de vos trois doigts du milieu de la main (main gauche pour palper le sein droit et puis on inverse).
=> pour chaque mouvement, utilisez trois niveaux de pression : superficielle, moyenne et forte.
=> palpez des deux côtés, de l’aisselle jusqu’au mamelon en faisant un mouvement circulaire : en partant du haut de l'aisselle, palpez votre sein en tournant en spirale.
=> terminez par l'examen du mamelon.
En pratique :
1- Levez le bras droit
2- Utilisez les trois doigts de la main gauche pour palper votre sein droit fermement, attentivement et complètement.
3- Parcourez l’ensemble du sein en effectuant de petits cercles avec le bout de vos doigts. Cherchez toute grosseur ou toute induration anormale sous la peau.
4- N’oubliez pas la zone entre le sein et l'aisselle, ainsi que le creux de l’aisselle.
5- Terminez par le mamelon : pressez délicatement le mamelon et vérifiez qu'aucun écoulement ne se produit.
Répétez cet auto-examen sur le sein gauche.
À l'occasion du mois de sensibilisation au cancer du sein Octobre Rose, le magazine Marie Claire a imaginé une vidéo pleine d’humour pour nous montrer comment faire :

Vous pouvez aussi retrouver la méthode d’autopalpation sur le site de l’association Ruban Rose ci-dessous.
Bon à savoir
Il est normal de sentir sous ses doigts les boules qui composent le tissu mammaire et qui se ressentent de manière homogène. En revanche, si vous sentez une boule dure, indolore et un peu fixe, vous devez consulter.

Que faire si vous détectez quelque chose ?

Si vous repérez une anomalie d'apparition récente, prévenez votre médecin généraliste ou votre gynécologue sans attendre.
La plupart des grosseurs dans le sein sont bénignes, mais il est nécessaire de voir un médecin qui pourra vous prescrire des examens complémentaires en cas de doute, en général une mammographie associée ou non à une échographie mammaire.

Date de création : 2020-10-16
Auteur :

Plus d'informations :
Plus d'information

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2020