Coronavirus : attention aux fake news !

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, de nombreuses rumeurs plus ou moins farfelues circulent sur les réseaux sociaux à propos du virus, de sa transmission et des moyens de le combattre. Les fausses informations sont si nombreuses que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de créer une page web pour les réfuter. Pour vous aider à démêler le vrai du faux, nous avons réalisé un top 5 des fake news sur le coronavirus.


1- La 5G propage le virus

La rumeur selon laquelle la 5G propage le coronavirus est partie des États-Unis : une vidéo américaine, qui a été visionnée des centaines de milliers de fois, affirme en effet que le virus se propage par les ondes et les réseaux mobiles.
L’OMS dément bien sûr cette théorie fantaisiste et souligne que le Covid-19 touche également des pays et des zones où le réseau 5G est totalement absent.
Pour rappel, le coronavirus se propage par les gouttelettes respiratoires projetées lorsqu'une personne infectée tousse, éternue ou parle. On peut aussi être infecté en touchant une surface contaminée, puis en portant ses mains à ses yeux, sa bouche ou son nez.

2- La chaleur protège du virus

Une autre fake news (un temps étayée par une étude du gouvernement américain) prétend que le soleil et la chaleur suffisent à tuer le coronavirus.
Mais c’est faux, comme l’a démontré le cas du Brésil, qui est aujourd’hui l’un des épicentres de l’épidémie.
Contrairement aux rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux ces derniers temps, le coronavirus ne craint ni le soleil ni le froid.

3- Boire de l'alcool empêche la contamination

Le Covid-19 est une maladie respiratoire. Par conséquent, l’alcool que vous buvez n’affecte en aucune manière ce virus.
En revanche, une consommation fréquente ou excessive d'alcool risque d’affaiblir votre organisme, sans parler des autres risques pour votre santé (cancer, accidents de la route ou noyade).

Si jamais l’idée vous tentait, boire de l’eau de Javel ne vous protégera pas non plus du coronavirus.
Même chose pour le piment, l’ail ou tout autre remède de grand-mère même si ces aliments sont bien sûr moins toxiques que l’eau de Javel ou l’éthanol !

4- Les moustiques transmettent le coronavirus

L’affirmation selon laquelle les moustiques pourraient transmettre le coronavirus a beaucoup agité les réseaux sociaux avec l’arrivée de l’été.
Bien sûr, les moustiques étant capables de transmettre d’autres maladies graves, il est légitime de se poser la question.
Mais en fait, il n’existe aucune preuve que les moustiques peuvent transmettre le virus par leurs piqûres.
Pour qu’un moustique vous transmette le virus, il faudrait qu’il soit lui-même contaminé puis qu’il développe une forme transmissible à l’homme. Autant dire que le risque est nul…
Mais surtout, ce risque est sans commune mesure avec celui d’être contaminé par une autre personne. C’est pourquoi il est important de continuer à respecter la distanciation sociale et de porter un masque dans les lieux clos

5- Le port du masque est dangereux

Les fausses informations qui fleurissent sur Internet concernent aussi le port du masque devenu obligatoire dans les lieux publics clos partout en France depuis le lundi 20 juillet.
Contrairement à ce que vous avez peut-être pu lire, les masques ne causent pas un dangereux manque d'oxygène.
Ils ne présentent pas de risque d’intoxication au dioxyde de carbone (CO2), aux toxines ou au virus lui-même.
Si vous avez l’impression d'étouffer sous votre masque, c’est probablement parce que celui-ci est inconfortable quand il fait chaud et/ou que vous vous sentez anxieux. L’anxiété (à l’idée d’être contaminé par exemple) peut en effet provoquer une hyperventilation.
Retenez que le masque est là pour vous protéger. Le gouvernement l’a imposé car il constitue un moyen simple et efficace de réduire la transmission du virus entre personnes.
Pour ne pas vous laisser abuser par les nombreuses fake news qui pullulent sur les réseaux sociaux, nous vous invitons à consulter la page "En finir avec les idées reçues" de l’OMS (lien ci-dessous).

Date de création : 2020-07-21
Auteur :

Plus d'informations :
Plus d'information

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2020