Covid-19 : comment faire un autotest ?

Si vous êtes cas contact avec un schéma vaccinal complet, vous devez faire un autotest de dépistage du Covid-19 chez vous. Si vous ne savez pas comment procéder, lisez le petit guide pratique ci-dessous. On vous explique comment bien faire un autotest par prélèvement nasal.


Dans quel cas doit-on faire ce test ?

Il existe plusieurs cas où l'on peut effectuer un autotest de dépistage du Covid-19, notamment :
• par précaution avant de retrouver ses proches pour partager la Galette des rois par exemple
• quand on est cas contact avec un schéma vaccinal complet
• dans le cadre du dépistage scolaire pour les enfants cas contacts de moins de 12 ans
En effet, les règles d’isolement ont changé depuis le 3 janvier 2022. Si votre enfant est cas contact à l’école ou si vous êtes cas contact avec un schéma vaccinal complet, vous devez réaliser ce type de test à J+2 et J+4 après le dernier contact avec la personne positive.

Où peut-on acheter ce test ?

Jusqu'à présent réservée aux pharmacies, la vente d'autotests a été autorisée à titre exceptionnel dans les grandes surfaces jusqu'au 31 janvier 2022.
Actuellement, il est donc possible d'acheter ce type de tests en pharmacie mais aussi en grande surface.
Si vous faites l'achat de l'autotest en pharmacie, le pharmacien vous expliquera comment procéder.
Mais si vous l'achetez en grande surface, vous serez davantage livré à vous-même. Vous devrez alors lire encore plus attentivement la notice AVANT de commencer le test.
En pharmacie comme au supermarché, sachez que le prix de vente pour le grand public est limité à 5,20 € par auto-test.
Ces tests ne sont pas remboursés par l'Assurance maladie, sauf dans le cadre du dépistage des enfants de moins de 12 ans et des personnes cas contacts ayant un schéma vaccinal complet.

Quelle est la marche à suivre ?

Pour effectuer correctement un autotest à la maison, veillez à faire les choses dans le bon ordre.
Avant de commencer, lavez-vous les mains avec de l'eau et du savon ou avec du gel hydroalcoolique.
Sortez tous les éléments de la boîte et posez-les sur une surface plane bien propre.
Lisez la notice fournie par le fabricant.
Préparez le tube contenant la formule réactive et la cassette permettant la lecture du résultat avant de réaliser le prélèvement.
Une fois que vous avez effectué toutes ces étapes préliminaires, vous êtes prêt à réaliser le prélèvement nasal proprement dit.

Comment effectuer le prélèvement nasal ?

Les Autotests sont des tests antigéniques par prélèvement nasal. Ils sont moins sensibles que les tests PCR mais aussi moins invasifs.
Pour le prélèvement, vous devez :
• insérer l'écouvillon verticalement dans la narine sur 2 à 3 cm
• basculer la tige vers le haut pour l'introduire dans la narine jusqu'à rencontrer une légère résistance, mais sans forcer
• réaliser un mouvement de 5 rotations avant de retirer l'écouvillon.
Il faut ensuite :
• essorer l'écouvillon dans la solution réactive pendant 10 secondes
• verser 4 gouttes de la solution dans le puits à cassette (zone S)
• patienter entre 10 et 15 minutes pour obtenir un résultat.
Le ministère de la Santé a réalisé un tutoriel en vidéo pour expliquer comment réaliser ce test nasal soi-même :


Comment lire le résultat ?

Si une seule bande colorée apparaît dans la zone C (la zone de contrôle), le résultat du test est négatif.
Si deux bandes colorées apparaissent au niveau des zones C et T, le résultat du test est positif.
Si la ligne de contrôle n'apparaît pas dans la zone C, le test n'est pas valide et il faut en refaire un.
A noter : en cas de résultat positif à un autotest, vous devez réaliser un test antigénique ou RT-PCR en laboratoire pour confirmer le résultat.

Date de création : 2022-01-10
Auteur :

Plus d'informations :
Plus d'information

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2023