Covid : que faire en cas de perte d'odorat et de goût ?

La perte d'odorat et de goût sont des symptômes désormais bien connus du Covid-19. Cette absence de sensations est déroutante et, dans la majorité des cas, provisoire. On vous explique les causes du phénomène et les traitements possibles.


Un des symptômes les plus fréquents

Dès le début de l’épidémie de Covid-19 en France, la perte d'odorat et de goût a été identifiée comme l’un des symptômes les plus fréquents de cette nouvelle maladie.
Au même titre que la fièvre, la toux sèche et la fatigue, la perte d’odorat ou anosmie est caractéristique de l’infection au SARS-CoV-2.
Elle touche plus de 80% des patients ayant une forme légère ou modérée du Covid.
Ainsi, bien qu’il soit gênant, ce symptôme serait plutôt un bon signe pour l'évolution de la maladie, car il affecte en général les patients atteints de formes légères de Covid-19.

Combien de temps dure la perte d'odorat ?

Lorsque la maladie se déclare, la perte d'odorat et de goût survient brutalement sans que l’on ait forcément la sensation de "nez bouché" comme lors d’un rhume ou d’une rhinite allergique.
Les patients atteints de Covid ressentent parfois une obstruction en haut du nez comme lors d’une sinusite mais pas de l’ensemble des fosses nasales.
La bonne nouvelle, c’est que l’odorat revient naturellement dans les 15 jours chez une grande majorité de patients (dans environ 80% des cas).
La plupart des patients retrouvent leur odorat deux mois maximum après la guérison.

Quelle est la cause de ce phénomène ?

Les médecins pensent que deux mécanismes différents sont à l’origine de l’anosmie liée au Covid.
Dans la plupart des cas, cette perte d'odorat peut s’expliquer par un phénomène respiratoire : les muqueuses du nez sont gonflées et cet œdème empêche les molécules odorantes d’atteindre l'épithélium olfactif (la muqueuse de la cavité nasale qui détecte les odeurs).
Les patients récupèrent rapidement leurs sensations dès que l’œdème se résorbe.
Mais dans une minorité de cas, le Covid entraîne une atteinte neurologique au niveau du bulbe olfactif. Le retour de l’odorat peut alors prendre plus de temps, jusqu’à plusieurs mois.
Il arrive alors que les patients récupèrent très progressivement, ne sentent que certaines odeurs et confondent les odeurs entre elles (un phénomène appelé parosmie).

Comment soigner une anosmie qui dure ?

Quand l’anosmie et l’agueusie perdurent, les patients peuvent perdre l’appétit et souffrir de dépression car cette perte sensorielle est plus difficile à vivre qu’on pourrait le croire.
C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à consulter. On peut, d’une part, demander un soutien psychologique auprès d’un psychiatre et d’autre part faire de la rééducation olfactive avec un médecin ORL.
Cette rééducation (qui était déjà utilisée avant l’épidémie de Covid pour traiter les autres formes d’anosmie) aide à retrouver l’odorat plus rapidement.
Elle consiste à s’entraîner à sentir des odeurs fortes et reconnaissables, en reniflant des produits du quotidien ou en utilisant un jeu de société appelé Loto des odeurs ...
On sent quelques flacons chaque matin et chaque soir en pensant à l’odeur dont on se souvient, au mot et à l’image associée.
Si vous voulez essayer cette méthode chez vous, vous pouvez utiliser des épices (cannelle ou clous de girofle par exemple) et des huiles essentielles (de lavande, de citron, de pin ou d’eucalyptus).
Pour une meilleure efficacité, il est important de s’entraîner à sentir des odeurs variées, représentant un large panel olfactif (fruité, floral, boisé…).
Cet entraînement qui repose sur la mémoire des odeurs accélèrerait la régénération des neurones qui ont été détruits par le virus.
Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter les protocoles de rééducation olfactive proposés gratuitement sur le site www.anosmie.org (lien ci-dessous).
Parallèlement, les médecins ont découvert que l’administration de corticoïdes locaux matin et soir, par pulvérisation nasale, donne de bons résultats chez les patients qui ne présentent pas de contre-indication.
Si vous êtes concerné par l’anosmie (et éventuellement l’agueusie), sachez qu’il ne faut pas perdre espoir de regagner progressivement vos capacités olfactives et gustatives perdues.

Date de création : 2021-02-18
Auteur :

Plus d'informations :
Plus d'information

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2024