Enfants : faut-il leur faire croire au Père Noël ?

En ce mois de décembre, les jeunes enfants se posent beaucoup de questions sur le Père Noël. Comment fait-il pour distribuer tous ses cadeaux en une nuit Pourra-t-il passer si la maison ne possède pas de cheminée Peut-être ne savez-vous pas quoi leur répondre et vous demandez-vous si vous avez raison d'entretenir le mythe... Sur la question "Faut-il leur faire croire au Père Noël " les avis divergent. Nous vous proposons de faire le point sur les différentes réponses possibles.


Est-ce grave de leur mentir ?

Pour certains parents, faire croire aux enfants que le Père Noël existe revient à leur mentir.
Certains adultes se souviennent en effet encore de leur déception quand ils ont découvert la vérité ou bien ils veulent bannir toute forme de mensonge de l'éducation de leurs enfants.
Cependant, d'après la plupart des spécialistes, les personnages mythiques comme le Père Noël, la petite souris qui passe quand on perd une dent ou les cloches de Pâques qui apportent des chocolats ne sont pas vraiment des mensonges, mais plutôt des contes.
Il faut d'ailleurs savoir, qu'avant l'âge de 4 ou 5 ans, les enfants confondent le réel et l'imaginaire. À cet âge-là, entretenir une certaine ambiguïté ne pose pas de problème et aide même l'enfant de développer son imaginaire, comme il le fait en écoutant des contes et en inventant lui-même des histoires.

Comment leur en parler ?

Pour faire croire au Père Noël tout en préparant les enfants à découvrir un jour la vérité, la meilleure approche est d'en parler comme d'un héros de conte.
On peut ainsi employer le conditionnel pour raconter son histoire, par exemple : "Il y aurait en Laponie un monsieur barbu, vêtu de rouge, qui fabrique des jouets avec ses lutins...".
Et si vous croisez ensuite des Pères Noël dans la rue ou dans les magasins, vous pouvez expliquer aux enfants dubitatifs que ceux qu'on voit dans les rues sont des faux ou de simples représentants du vrai Père Noël.
Pour préserver le mythe dans toute sa magie, les pédopsychiatres conseillent aussi d'éviter d'utiliser ce personnage pour se faire obéir.
Le bonhomme à la barbe blanche n'est pas le Père Fouettard. Son rôle n'est pas de juger et de punir, mais plutôt d'incarner la générosité caractéristique de l'esprit de Noël. Bref, mieux vaut s'abstenir de dire à son enfant "Si tu n'es pas sage, le Père Noël ne passera pas" !

Jusqu'à quel âge y croiront-ils ?

En général, c'est entre 6 et 10 ans que les enfants commencent à douter de l'existence du Père Noël.
En effet, c'est à cet âge qu'ils sortent peu à peu de leur imaginaire d'enfant pour entrer davantage dans le monde réel.
Quand ils commencent à s'interroger et à mettre en doute l'existence de ce personnage, il est préférable de leur dire la vérité... en douceur.

Comment leur dire la vérité ?

Mais alors, comment dire aux enfants que le Père Noël n'existe pas, après plusieurs années de petites cachoteries
Quand un enfant commence à douter, tous les spécialistes s'accordent à dire qu'il faut l'accompagner dans son cheminement vers la vérité.
Vous pouvez notamment lui expliquer que le bonhomme en habit rouge n'est pas une personne réelle, mais un personnage comme les héros des contes, des dessins animés ou même les super-héros...
Vous pouvez aussi souligner qu'il incarne la générosité et l'amour que les parents portent à leurs enfants et que ces sentiments sont, eux, bien réels.
Vous constaterez alors que la plupart des enfants acceptent bien cette révélation et, qu'une fois la vérité connue, ils sont aussi partants pour entretenir le mythe pour les plus jeunes.
Un enfant mis dans la confidence se sentira devenir un grand. Il pourra alors accepter la responsabilité de préserver le secret et la magie du Père Noël pour ses petits frères, soeurs ou cousins...
D'ailleurs, selon certains pédopsychiatres, le Père Noël fait partie de ces rites qui aident les enfants à grandir. Arrêter d'y croire revient à sortir de la petite enfance et à faire l'expérience de la réalité.

Date de création : 2018-12-20
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2019