Vaccination : le boom des inscriptions après les annonces d'Emmanuel Macron

Suite aux annonces d'Emmanuel Macron hier soir, 12 juillet 2021, le site Doctolib a été littéralement pris d’assaut par les Français décidés à se faire vacciner. Lors de son allocution télévisée, le président de la République a en effet pris des mesures radicales pour pousser les Français à la vaccination. Décryptage.


Un record absolu sur le site Doctolib

Près d'un million de rendez-vous ont été réservés hier soir sur le site Doctolib, dans la foulée des annonces du chef de l'État.
Doctolib avançait ce mardi matin sur Twitter le chiffre de 926.000 réservations pour se faire vacciner : un record absolu !
Dans la soirée d'hier, le rythme des prises de rendez-vous sur le site a atteint les 20.000 réservations par minute.
La ruée a été telle que la plateforme Doctolib a dû mettre en place un système de file d’attente et il y avait environ 10 minutes d'attente pour accéder au site.
"Même nous, on n’était pas prêts", a ironisé le site sur Twitter.

Des inscriptions toujours en hausse

Par anticipation des annonces du chef de l'État, 212.000 personnes avaient déjà pris rendez-vous dans la journée d’hier pour une première injection ce week-end, ce qui représente une hausse de 40% par rapport aux week-ends précédents.
Ce matin, le nombre d’inscriptions pour la vaccination anti-Covid continue de grimper, comme l’indique le site Doctolib sur Twitter :


Ce sursaut pour prendre rendez-vous dans les centres de vaccination a également été salué par Olivier Véran sur Twitter.
Le ministre de la Santé a posté : "Vous êtes des centaines de milliers à avoir réservé un rendez-vous de vaccination ce soir. Ça tombe bien, on a des vaccins, des centres ouverts partout et des dizaines de milliers de soignants, pompiers, agents des collectivités qui n'attendent que vous."

Il ne devrait pas être trop compliqué de se faire vacciner cet été car :
• les centres de vaccination ne sont pas les seuls à pouvoir vous administrer votre première ou deuxième dose. Vous pouvez aussi vous faire vacciner en ville, en pharmacie ou chez un médecin (généraliste, spécialiste ou médecin du travail).
• il reste des rendez-vous disponibles sur la plateforme Doctolib, mais aussi sur les sites Vitemadose.fr, Covidliste ou Medicamentum.fr, qui met à jour une liste d'attente pour éviter le gaspillage des doses inutilisées. Sur ces différents sites, vous pouvez choisir le lieu de vaccination le plus proche de vous et la marque du vaccin que vous souhaitez.
• lors de son allocution d’hier, Emmanuel Macron a affirmé que 9 millions de doses étaient disponibles et que les commandes continuaient d'arriver.
"Que ce soit près de chez vous, sur votre lieu de vacances, avec ou sans rendez-vous, faites-vous vacciner", a déclaré le chef de l'État, qui a aussi lancé un appel particulier aux personnes souffrant d'obésité ou de comorbidités.

Un effet de l'extension du pass sanitaire

Difficile de savoir si l’appel du chef de l'État a été entendu… Plus vraisemblablement, l’engouement soudain des Français pour la vaccination s’explique par les nouvelles mesures de freinage de l'épidémie annoncées hier soir par Emmanuel Macron et en particulier par l’extension du pass sanitaire au cours des prochaines semaines.
Le passeport sanitaire (qui était déjà en vigueur dans les lieux accueillant plus de 1000 personnes, comme les stades et les discothèques) sera bientôt nécessaire pour avoir accès à de nombreux lieux publics tels que les centres commerciaux, les restaurants et les transports.
À partir du 21 juillet, ce pass sera nécessaire pour entrer dans les lieux de loisirs et de culture comme les théâtres et les cinémas.
Dès le début du mois d'août, le précieux sésame deviendra obligatoire pour avoir accès aux cafés, aux restaurants, aux centres commerciaux, mais aussi aux avions, trains et autocars lors des longs trajets.
Parallèlement, le président de la République a annoncé que les tests PCR de confort (permettant de voyager ou d’assister à un événement) deviendront payants à partir de l'automne. Jusqu’à présent, ces tests étaient gratuits pour la personne qui se fait tester, à la différence de ce qui se passe dans un grand nombre de pays.

La vaccination obligatoire pour les soignants

Pour faire face au variant Delta qui gagne du terrain en France, Emmanuel Macron a également annoncé vouloir rendre la vaccination obligatoire pour les soignants et les personnels au contact des personnes fragiles.
Cette obligation concernera les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, des cliniques, des Ehpad et maisons de retraite, les pompiers, les ambulanciers, ainsi que les professionnels et les bénévoles oeuvrant auprès des personnes âgées, y compris à domicile.
Cela représente au total un peu plus de 4 millions de personnes, dont 1,5 million ne sont pas encore vaccinées, a précisé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.
Le chef de l’État a justifié ces mesures par la nécessité d'éviter une 4e vague de malades dans les hôpitaux.

Date de création : 2021-07-13
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2021