DIY : comment faire des savons maison ?

À l'approche des fêtes, peut-être avez-vous envie de gâter vos proches avec des cadeaux "faits maison", plus naturels et plus personnalisés que leur équivalent du commerce. Pour faire plaisir aux adeptes de produits de beauté naturels, pourquoi ne pas leur offrir un savon fabriqué par vos soins On vous explique comment faire des savons maison.


Quelle méthode utiliser ?

La méthode la plus simple pour faire des savons maison est la saponification à froid.
Elle consiste à mélanger à température ambiante une matière grasse (huile végétale ou beurre végétal par exemple) avec de la soude caustique.
Elle permet d'obtenir des savons solides, naturellement riches en glycérine hydratante et de conserver toutes les propriétés des ingrédients utilisés.
À la fin de la réaction de saponification, il restera de l'huile non saponifiée dans le savon, ce qui en fera un savon "surgras" très doux pour la peau.
En revanche, après la période de séchage (appelée "période de cure"), il n'y aura plus de soude dans le savon final.
A noter : pensez à fabriquer vos savons à l'avance car le temps de séchage est d'au moins 4 semaines pour laisser à la saponification le temps de bien se terminer et au savon le temps de bien sécher.

Quels ingrédients utiliser ?

Les ingrédients de base pour faire des savons maison sont :
=> un ou plusieurs corps gras
=> de l'eau de préférence déminéralisée pour diluer la soude
=> de la soude caustique ou hydroxyde de sodium
A noter : la soude est le réactif qui permet de transformer les huiles en savon. Vous pouvez l'acheter sous forme solide (pure) ou déjà diluée dans l'eau (lessive de soude).
Dans le second cas, choisissez une lessive de soude à environ 30%.

Attention : la soude est un produit extrêmement caustique et très corrosif. Il faut le manipuler avec beaucoup de précautions pour ne pas se brûler.
L'aspect et les propriétés du savon (sa dureté, son pouvoir moussant et sa douceur sur la peau) vont dépendre du choix des huiles. On utilise généralement de l'huile de coco, d'olive ou d'amande douce.
Une fois que la réaction de saponification se sera faite, vous pourrez ajouter à votre base des huiles essentielles pour le parfum (de lavande, de rose, de patchouli, de menthe poivrée ou de vétiver etc.)
Vous pourrez aussi y incorporer des colorants naturels comme le curcuma (qui donne un savon rouge-brun), du charbon végétal activé (au noir intense) de la spiruline (vert foncé) ou même du cacao en poudre (pour obtenir un marron chocolat).

Quelles proportions ?

En ce qui concerne les proportions à respecter pour faire des savons maison, retenez qu'il faut toujours utiliser moins de soude que ce qui est théoriquement nécessaire pour saponifier toutes les huiles dans votre préparation.
Ainsi, il reste une portion d'huiles non saponifiées dans le savon final, ce qui est à la fois une sécurité (pour que le résultat ne soit pas caustique) et un atout (pour obtenir un savon surgras).

Prévoyez toujours une réduction de soude d'au moins 5% par sécurité ou même entre 8% et 10% pour un savon surgras plus doux.
De plus, pour que la formule de votre savon soit bien équilibrée, utilisez de préférence un mélange d'huiles :
=> 20 à 30% d'huile de coco pour obtenir un bon pouvoir moussant et un bon effet lavant
=> 40 à 60% de corps gras "durs" (comme des beurres, de karité par exemple) pour assurer la dureté du savon et sa tenue à l'utilisation
=> le reste d'huiles végétales liquides, qui apportent de la douceur et ont des propriétés intéressantes pour la peau.

Quel matériel utiliser ?

Pour faire des savons maison, il ne faut pas d'aluminium, pas d'étain, pas de zinc et pas de matériaux poreux.
Il faut aussi un peu de matériel spécial :
=> 2 thermomètres de cuisine montant jusqu'à 100°C
=> une balance précise au gramme près
=> 1 mixeur plongeant (réservé à cet usage)
=> 1 grand récipient en verre, céramique, inox ou plastique résistant
=> 1 récipient en verre résistant à la chaleur
=> 1 petit récipient en verre
=> 2 spatules en silicone
=> des moules en silicone aux formes amusantes
=> du film alimentaire
=> du papier journal pour protéger votre plan de travail

Comment faire ?

Voici une recette relativement "facile" pour faire des savons maison.
Pour obtenir une dizaine de savonnettes nourissantes :
1- Pesez 100 g de soude caustique et mesurez 30 cl d'eau.
2- Versez la soude dans l'eau (jamais l'inverse !) et mélangez doucement. Cette réaction chimique dégage de la chaleur et des vapeurs qu'il ne faut pas respirer. Laissez le récipient dans l'évier de votre cuisine et éloignez-vous.
3- Laissez refroidir votre solution de soude pour obtenir une température entre 35°C et 42°C.
4- Parallèlement, faites fondre 150 g de beurre de karité au bain-marie dans le grand récipient en verre.
5- Ajoutez 400 g d'huile d'olive, 250 g d'huile de coco et 100 g d'huile de colza.
6- Mélangez avec une spatule jusqu'à ce que la préparation soit homogène. Laissez également refroidir car vos deux préparations doivent être à la même température.
7- Versez la solution de soude dans le mélange d'huiles (jamais l'inverse !)
8- Mélangez avec prudence au mixeur plongeant jusqu'à ce que la texture soit un peu épaisse. Ajoutez alors les éventuels additifs (10 à 15 ml d'huiles essentielles de votre choix et des colorants naturels).
La vidéo ci-dessous vous montre les premières étapes de la saponification à froid :

9- Versez la préparation dans des moules en silicone et couvrez-les avec du film alimentaire.
10- Au bout de 48 heures, vous pouvez démouler vos savons avec précaution (avec des gants).
11- Laissez sécher vos savons faits maison pendant 4 à 6 semaines avant utilisation.

Quelles sont les précautions à respecter ?

La soude est un produit dangereux, à tenir hors de portée des enfants.
Pour faire des savons maison, protégez votre plan de travail et équipez-vous de gants de ménage épais, de lunettes de sécurité, de manches longues et d'un tablier.
Utilisez du matériel résistant (pyrex, verre, silicone, plastique résistant à la chaleur, inox).
Soyez prudent : la pâte à savon est encore caustique au moment où on la verse dans les moules.
Il faut aussi porter des gants lors du démoulage et pour nettoyer vos récipients et ustensiles.

Date de création : 2018-11-30
Auteur :

Plus d'informations :
Plus d'information

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2018