Getaria au Pays Basque espagnol : 5 choses à visiter absolument

Connaissez-vous Getaria en Espagne Il ne faut pas confondre cette charmante bourgade du Pays Basque espagnol avec Guéthary, autre localité située sur la côte basque du côté français. Niché au bord de la mer Cantabrique et au pied du mont San Antón, à environ 25 km à l’ouest de Saint-Sébastien, ce village médiéval offre des paysages de carte postale entre plages, vignobles et petit port de pêche. Nous avons listé pour vous 5 choses à visiter absolument lors de votre passage sur place.


1- L’église de San Salvador

À Getaria, c’est la silhouette du mont San Antón qui attire d’abord le regard. Ce mont est surnommé “Ratón de Getaria” (la souris de Getaria) en raison de sa forme.
Un autre point de repère incontournable est l'Église de San Salvador (Salbatore Parroki Eliza) qui se dresse dans le centre-ville médiéval.
Construite pour l’essentiel au XVème siècle, cette église gothique a été classée Monument National. Restaurée à plusieurs reprises, elle compte trois nefs, divisées en trois tronçons chacune.
Fait insolite, le terrain rocailleux sur lequel l’église a été construite est incliné, si bien qu’il existe un passage souterrain sous l'église de San Salvador, le passage Katrapona (voir le paragraphe 3).

2- Des maisons pittoresques à foison

Dans les alentours de l’église, vous pourrez continuer votre visite du vieux Getaria et découvrir plusieurs maisons-tours en pierre.
La Maison-Tour des Zarautz (Zarautz Dorretxea) a été abandonnée à la fin du XVème  siècle quand elle a été partiellement endommagée par des travaux d'agrandissement de l'église. On peut aujourd’hui encore admirer sa façade principale.
Autre édifice à l’architecture remarquable, la Maison-Tour des Ibáñez de Olaso (Olasotarren Dorretxea) a été restaurée récemment.
Dans la rue San Roque, entre les numéros 27 et 35, se trouve un ensemble de maisons gothiques (San Roke Kaleko Etxe Gotikoak). Seule exception, la Maison Larrumbide (Larrunbide Etxea) dont la façade donne sur la rue San Roque tranche par son style baroque !
Enfin, si vous voulez voir des maisons de pêcheurs typiques, aux couleurs vives avec des balcons en bois, vous devez vous rendre rue Elkano.

3- Le passage Katrapona

Après avoir flâné dans la ville, empruntez le fameux passage Katrapona situé sous l’église.
Ce tunnel insolite a été creusé pour des raisons défensives, à une époque où l’Église de San Salvador était encore rattachée aux remparts de Getaria.
Ce passage qui n’a rien de secret (il est au contraire très connu et prisé des touristes) relie la rue principale (Kale Nagusia) aux escaliers qui mènent au port.
Vous pourrez y admirer une image de la Piété qui date du XVIe siècle.

4- Le port de Getaria

Comme beaucoup de localités côtières du Pays Basque, Getaria était jadis un village de pêcheurs et de baleiniers.
Cette bourgade du Pays Basque espagnol peut d’ailleurs se targuer d’être la ville natale de Juan Sebastián Elcano, le premier navigateur à avoir fait le tour du monde !
Ouvrez l’oeil et vous remarquerez plusieurs statues à son effigie dans la ville.
Dans le quartier du port, prenez le temps de vous installer dans l’un des nombreux restaurants. Vous pourrez y manger un plat de poisson grillé tout frais (les restaurants proposent tous la pêche du jour) et goûter au vin local appelé Getariako Txakoli.
Ce vin blanc, jeune et fruité, se caractérise par une robe couleur paille, des arômes de fruits et une légère présence de bulles.
A noter : si vous voulez en savoir plus sur la production de ce vin et faire une dégustation avant d’en acheter, rendez-vous dans les caves à l’extérieur de Getaria. Il y a, dans les alentours de la ville, des vignobles à perte de vue et de nombreux domaines viticoles proposant de la vente directe.

5- Le Musée Balenciaga

Impossible de repartir sans visiter le Musée Balenciaga (Cristóbal Balenciaga Museoa) situé sur les hauteurs de la ville !
Le célèbre créateur de haute couture est né à Getaria en 1895 et le musée qui lui est dédié fête ses dix ans d’existence en 2021.
Ce musée s’étend dans deux bâtiments distincts : une extension moderne et le Palais Aldamar, où Balenciaga a passé la majorité de son enfance.
En effet, sa mère couturière travaillait alors pour les propriétaires du Palais, les Marquis de Casa Torre, et c’est chez eux que le jeune Balenciaga a découvert pour la première fois la haute couture.
Aujourd’hui, ce musée conserve la plus importante collection internationale de créations de Cristóbal Balenciaga.
Informations et réservations :
Tél. : 943 00 88 40
https://www.cristobalbalenciagamuseoa.com/fr/

Date de création : 2021-06-10
Auteur :

Plus d'informations :
Plus d'information

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2021