Centrale Hydroélectrique À Arbois (39)

rue des Familiers
39600 Arbois
Map
Itineraire

Présentation

Vers 1920, la Compagnie Electrique de Franche Comté (CEFC) fait construire une centrale hydroélectrique, sur l'emplacement de l'ancien moulin des Terreaux, qui avait été détruit par les flammes en 1911. La CEFC Entreprend, à partir de 1913, des travaux, et aménage le bassin de retenue. En 1923, Jules Bossert, responsable de la CEFC, racheta les droits d'exploitation de la chute d'eau, servant à l'alimentation en eau de l'atelier de taille de diamant de Joseph Colomb et le moulin Louis Graby.
Une conduite forcée d'une longueur de 120 m est installée sur la rive gauche de la Cuisance, elle sert à alimenter en eau, les 3 turbines de la centrale hydroélectrique.
La Société des Forces Motrices de La Loue, reprend l'entreprise, qui sera ensuite rachetée par la Société des Forces Motrices de l'Est.puis reprise, en 1946, lors de la nationalisation, par Electricité de France.
Après 1958, la cheminée de compensation, ou d'équilibre, est installée. A partir de 1980, La centrale est modernisée et équipée d'automatismes, elle fonctionne avec 3 groupes générateurs d'une puissance de 500 kwh, produits en 127 V, et transformé en 20 000V, ensuite répartis sur les réseau d'électricité d'EDF. La centrale produit annuellement 1 million de Kwh.
En 1920, 3 groupes générateurs sont installés, la centrale fonctionne aves des turbines Singrün, un alternateur CGE et 2 alternateurs Westinghouse.
Le bâtiment est construit en calcaire, moellon, enduit, béton et béton armé, avec une charpente métallique apparente, un toit à longs pans, à noue, et une couverture de tuiles mécaniques.

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

A proximité de ce lieu Stations Services
CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2020