La faute à Rousseau : 5 bonnes raisons de regarder la série de France 2

Ce soir, mercredi 17 février, France 2 diffuse à partir de 21h05 les deux premiers épisodes de La faute à Rousseau, fiction française dont le héros est un prof de philo. Nous avons listé pour vous 5 bonnes raisons de ne surtout pas manquer cette nouvelle série !


1- Pour son héros prof de philo

La dernière fois que l’on a vu un héros de série enseignant sur France 2, c’était l’inoubliable Gérard Klein dans la série L'Instit, diffusée entre 1993 et 2005.
Depuis, la figure du professeur (en version cash et moderne) est réapparue dans la fiction française avec la série Sam qui cartonne sur TF1 depuis 2016.
Avec La faute à Rousseau fiction française librement inspirée de la série catalane Merli, France 2 renoue avec un héros incarnant l’Éducation nationale. Et pas dans n’importe quelle discipline...
Le personnage principal, Benjamin Rousseau, interprété par l’acteur belge Charlie Dupont est un prof de philo quadra à la mèche et à l’esprit rebelles.
Cet enseignant irrévérencieux, qu'on aurait tous rêvé d'avoir, vous rappelera sûrement un peu John Keating, le prof interprété par Robin Williams dans Le Cercle des poètes disparus …
Avec un héros aussi charismatique, la série, heureusement moins dramatique que ce film, parlera autant aux adolescents qu'aux adultes.

2- Pour ses thématiques universelles

Fait inédit pour une série télé française, La faute à Rousseau va aborder au fil des épisodes des thématiques universelles comme l'amour, le pouvoir, la liberté ou la mort mais avec humour et pédagogie !
Chacun des 8 épisodes de la saison 1 a en effet pour particularité d’être centré sur un élève concerné par ce thème.
Ainsi, les deux premiers épisodes diffusés ce soir s’intitulent respectivement "Paul et la Liberté", puis "Anaïs et l'Amour".

3- Pour ses acteurs très convaincants

Jolie surprise de ce début d’année, La faute à Rousseau est portée par un casting sur mesure, à commencer par Charlie Dupont, Anny Duperey et Samira Lachhab dans les rôles principaux.
France 2 a misé sur le comédien belge Charlie Dupont, vu notamment dans les séries Hard et Seconde chance pour incarner son nouveau héros.
Face à lui, Anny Duperey interprète avec une jubilation manifeste Eva, la mère fantasque du prof de philo.
Samira Lachhab (qui a quitté Demain nous appartient sur TF1) incarne Stéphanie, une prof d'anglais qui ne va pas laisser notre héros insensible.
Du côté des ados, les personnages aussi sont incarnés avec beaucoup de justesse, notamment Théo le fils de Benjamin joué tout en finesse par Louis Duneton (Plus belle la vie).
Un joli casting en somme, que viennent compléter Esther Valding (vue dans Les Bracelets rouges sur TF1), Grégoire Paturel (Infidèle), Anne Girouard (Kaamelott), Axelle Laffont et Carole Bianic (vue dans Chérif sur France 2).

4- Pour son humour

Même s’il est bien sûr question d’éducation et de philosophie dans La faute à Rousseau, aucun risque de vous endormir devant votre télé comme un cancre au fond de la classe !
La nouvelle série de France 2 nous promet en effet beaucoup de tendresse et d’humour, grâce notamment à son personnage principal pas si parfait que cela...
Si en classe, Benjamin Rousseau bouscule les méthodes de l’Éducation nationale pour faire avancer ses élèves dans leur réflexion, dans sa vie personnelle, c'est une toute autre histoire !
Lui qui aide ses élèves à avancer fait du surplace dans sa propre vie. Toujours perspicace quand il s’agit des autres, il se révèle totalement paumé dans sa propre existence.
Il a manqué des occasions dans sa carrière professionnelle et du côté de sa vie personnelle, ce n’est pas mieux : non seulement il a du mal à recréer des liens avec son fils de 17 ans dont il ne s’est jamais beaucoup occupé, mais il est retourné vivre chez sa mère !
C'est dans ce fossé entre le prof adulé et l’homme égaré que réside tout le sel de la série.

5- Pour ses leçons de philo

La faute à Rousseau est l'adaptation française de la série catalane Merli, disponible sur Amazon Prime sous le titre #Philo.
Cette libre adaptation a gardé l'esprit et le format de l’original : ainsi, chacun des huit épisodes de la première saison s'intéresse plus particulièrement à un élève de la classe et s’articule autour d’une notion philosophique (la liberté, l'amour, le devoir, l'injustice, le pouvoir, la mort...).
Contrairement à ce que l’on aurait pu craindre, les élèves de Rousseau ne sont pas des caricatures de la jeunesse d’aujourd’hui mais des héros attachants, avec chacun sa propre personnalité et son histoire.
Avec cette série enrichissante et divertissante, France 2 nous prouve que la philosophie n'est pas barbante et qu'elle peut aider des ados à avancer, à un moment de leur vie où ils s'apprêtent à entrer dans l'âge adulte.
Pour toutes ces raisons, cette nouvelle série française est une très belle surprise qu’il serait vraiment dommage de manquer. Alors, soyez à l’heure pour votre premier cours !

Date de création : 2021-02-17
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2021