Épilation : 5 faits insolites sur les poils

En été, la guerre est déclarée contre la pilosité ! Rares sont celles ou ceux qui s'exhibent en maillot sur les plages sans passer par l'étape de l'épilation. Mais êtes-vous sûr de tout savoir sur la pilosité Voici 5 faits insolites que vous ignorez sans doute sur les poils.


1- Leur nombre est déterminé par vos gènes

Vous avez l'impression de batailler avec votre pilosité à grand renfort de cire ou de crème dépilatoire, tandis que d'autres femmes affichent beaucoup moins de poils Et bien, ce n'est pas simplement une impression mais une réalité !
Le nombre de follicules pileux qu'une personne possède est déterminé par ses gènes. En effet, aucun follicule ne se forme après la naissance.
Nous ne sommes pas tous égaux en la matière mais, en moyenne, on estime qu'une femme possède environ 16.800 poils sur les jambes et 600 au niveau des aisselles.

2- Vos poils ont un cycle de vie 100 jours

Tout comme la coupe de cheveux, l'épilation est un rituel de beauté qu'il faut renouveler régulièrement.
Cela n'a rien d'étonnant puisque, toujours en moyenne, chacun de vos poils a un cycle de vie de 100 jours.
Il est d'ailleurs conseillé d'attendre au moins 3 semaines entre deux séances d'épilation à la cire ou à l'épilateur électrique.
Quand les poils sont trop courts, ces deux méthodes sont inefficaces et la peau est sensibilisée inutilement. Alors, mieux vaut attendre un peu trop que pas assez avant de recommencer à épiler…

3- Les poils poussent plus vite en été

Malheureusement, c'est au moment de l'année où l'on voudrait présenter des jambes parfaitement épilées en robe ou en short que les poils poussent le plus vite.
Les hommes ne sont pas épargnés par ce phénomène puisque leur barbe pousse 60% plus vite en été qu’en hiver !
Cette dure réalité s'explique par le fait que la chaleur ambiante stimule la circulation sanguine. L'afflux de sang alimente davantage les follicules pileux en nutriments et la repousse est stimulée.
De plus, la luminosité estivale jouerait aussi un rôle dans cette repousse plus rapide en augmentant la production de kératine (la fameuse protéine qui compose nos ongles, nos cheveux et... nos poils !).
Cela expliquerait aussi pourquoi la croissance des ongles et des cheveux est stimulée dès le printemps.

4- Les poils sont aussi plus fins en été

Mais rassurez-vous : même si vos poils poussent plus vite en été, ils deviennent également plus fins et moins denses.
Tout comme certains animaux affichent un pelage moins dru en été, votre propre pilosité s'adapte à la température ambiante en s’affinant.
La nature faisant bien les choses, les poils contribueraient aussi à vous protéger (très légèrement) contre les rayons UV du soleil et à réguler la température de votre corps,

5- Ils livrent des informations précieuses

Même s'ils sont généralement mal-aimés, épilés et arrachés sans pitié, les poils ont leur utilité et peuvent donner des indications précieuses sur votre santé.
Ils sont non seulement utilisés dans la lutte anti-dopage et en criminologie dans la recherche d'indices et de preuves, mais aussi analysés en toxicologie pour identifier une intoxication aux métaux lourds tels que le plomb ou le mercure.
En médecine, une forte pilosité ou au contraire une absence de poils peut aider à poser certains diagnostics, notamment en cas de trouble hormonal.

Date de création : 2021-08-05
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2021