Jardinage : une nouvelle obligation d'information sur les plantes à risques

Depuis le 1er juillet 2021, les jardineries et autres points de vente de végétaux d'ornement ont l'obligation d'informer leurs clients avant l'achat sur les dangers potentiels de certaines plantes. Cette réglementation concerne plus précisément les plantes à risques pour la santé, c’est-à-dire les végétaux présentant un risque d'allergie, de réaction cutanée ou d'intoxication.


Pourquoi cette nouvelle réglementation ?

C'est une bonne nouvelle pour tous les amoureux du jardinage et des plantes vertes ou à fleurs. Depuis le 1er juillet 2021, les commerces qui vendent des végétaux d'ornement ont l'obligation d'informer leurs clients sur les plantes à risques.
Certains végétaux peuvent en effet présenter des risques pour la santé :
• ils sont toxiques en cas d'ingestion
• ils peuvent déclencher des allergies respiratoires par leur pollen
• ils peuvent provoquer des réactions cutanées
• ils peuvent occasionner des atteintes aux yeux en cas de contact.

En quoi consiste l'obligation d'information ?

Désormais, les distributeurs ou vendeurs de végétaux d'ornement doivent faire figurer certaines informations de manière parfaitement visible et lisible sur les étiquettes, pancartes ou descriptifs des plantes à risques pour la santé.
En pratique, la nouvelle réglementation leur impose d'informer le client sur :
la nature du risque pour la santé (toxicité de la plante, risque d'allergie respiratoire ou de réaction cutanée)
les moyens de s'en prémunir, avec des avertissements tels que : éviter l'exposition des personnes allergiques, éviter tout contact avec la peau, tenir hors de portée des enfants…
la conduite à tenir en cas d'ingestion ou de contact : appeler un centre anti-poison, le 15 ou le 112, rincer à l'eau les zones exposées, laver les vêtements qui ont été en contact avec la plante, consulter un médecin en cas de réaction cutanée anormale etc.
De plus, ces informations doivent être données aux consommateurs avant l'achat, qu'il s'agisse d'une vente au détail, d'une vente à distance, d'une prestation de services ou d'un achat public.
Les paysagistes devront également informer leurs clients sur les risques de certains végétaux pour la santé au moment du devis.

Comment (re)connaître les plantes à risques ?

En annexe de l'arrêté qui a instauré cette nouvelle réglementation (arrêté du 4 septembre 2020 paru au Journal officiel le 12 septembre 2020) figure une liste de 58 espèces végétales susceptibles d'être dangereuses pour la santé humaine.
Les plantes à risques y sont classées en quatre catégories :
1- les espèces toxiques en cas d'ingestion comme la digitale pourpre (photo ci-dessus), le datura, le laurier rose et l'if
2- les espèces dont le pollen peut déclencher une allergie respiratoire comme le noisetier, l'olivier ou le bouleau blanc
3- les espèces pouvant causer des réactions cutanées comme le philodendron
4- les espèces pouvant entraîner une réaction cutanée anormale en cas de contact avec la peau et d'exposition au soleil (phytophotodermatose) comme l'angélique vraie et l'angélique des bois.
Par ailleurs, un nouveau site internet plantes-risques.info a été mis en ligne afin d'informer plus largement le grand public sur les végétaux à risques pour la santé (voir le lien ci-dessous).
Ce site a été élaboré par le ministère des Solidarités et de la Santé, en association avec Fredon France.
Il permet d'effectuer une recherche par nom des plantes (nom commun ou nom latin) ou une recherche visuelle à partir de la photo de la plante.
Il indique également les moyens de se prémunir des risques et les bons réflexes à avoir en cas de symptômes.
Vous y trouverez enfin des informations sur la présence éventuelle d'une plante à risque dans le milieu naturel.
Pour rappel, en cas de symptômes après l’ingestion d'une plante toxique, il faut contacter le centre anti-poison le plus proche ou d'appeler le 15 ou le 112.
Il est aussi conseillé de conserver l'étiquette ou la photo de la plante afin de faciliter son identification.

Date de création : 2021-07-13
Auteur :

Plus d'informations :
Plus d'information

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2021