Sirius : l’étoile à l'origine du mot canicule

Avec les étés de plus en plus chauds que nous connaissons en France, la canicule fait régulièrement la une de l’actualité. Mais connaissez-vous l’origine de ce mot Fait insolite, son étymologie est liée à l’étoile Sirius appartenant à la constellation du Grand Chien. Explications.


Un temps de chien

A priori, la canicule n’a aucun rapport avec les chiens… Et pourtant, ce mot vient du latin canicula, "petite chienne", le diminutif de canis (chien en latin).
Comment expliquer cette étrange étymologie Les Romains pensaient-ils que la canicule est un vrai temps de chien
En fait, l’origine de ce mot est à chercher ailleurs, du côté des étoiles. Canicula est l’autre nom que les astronomes de l’Antiquité donnaient à Sirius, l’étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien.

Une étoile associée à la chaleur

Dans l’Égypte ancienne, le lever héliaque de Sirius (c’est-à-dire le moment où cette étoile se lève en même temps que le Soleil ou juste avant lui) marquait le début de la crue du Nil, période de l’année allant du 24 juillet au 24 août, suivie d’une période de sécheresse.
Le lever héliaque de Sirius (aussi appelée Canicula) coïncidait donc avec une période ponctuée d’épisodes de chaleur extrême. C’est pourquoi elle était considérée comme l’étoile de la chaleur et a donné son nom aux canicules.
De plus, pour conjurer les effets néfastes de la canicule sur les moissons, les Romains avaient coutume de sacrifier... des chiens roux (le roux étant la couleur représentant l’éclat du soleil).

L’étoile la plus brillante du ciel nocturne

L’étoile Sirius est l’astre le plus brillant dans le ciel après le Soleil. Elle est donc l’étoile la plus brillante dans le ciel la nuit.
Si nous la voyons briller si fort, c'est en raison de sa situation géographique dans notre Galaxie, à "seulement" 8,6 années-lumière de la Terre.
Elle fait d’ailleurs partie des cinq étoiles les plus proches de nous, avec Alpha Centauri, l’étoile de Barnard, Wolf 359 et Lalande 21185.
Sirius, aussi appelée Alpha Canis Majoris, brille dans la constellation du Grand Chien tout près de la constellation d’Orion.

Sirius dans la mythologie

L’éclat de Sirius a toujours fasciné l'humanité. Dans l'Égypte ancienne, cette étoile étincelante était associée au culte de la déesse Isis. On lui prêtait le pouvoir de réguler les crues du Nil.
L’étoile était alors appelée Sopdet, du nom d’une déesse souvent représentée avec une couronne blanche surmontée d’une étoile.
Chez les Grecs, on l’appelait Sothis, du nom du chien qui accompagne Orion dans la mythologie grecque.
Aujourd’hui encore, quand on regarde les deux constellations voisines, le Grand Chien est vu comme le fidèle compagnon du chasseur Orion.
Une autre version de ce mythe raconte que ce Grand Chien est celui d'Artemis, la déesse de la Chasse.
Dans une autre histoire plus proche de nous, l’étoile étincelante a inspiré le nom de Sirius Black, le parrain de Harry Potter dans la saga de J.K. Rowling.

Date de création : 2020-08-14
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2020