Mal de gorge : démêlez le vrai du faux

De nombreuses causes comme des virus, des bactéries mais aussi des inflammations ou des irritations peuvent être à l'origine des maux de gorge. De la simple extinction de voix à l'angine, il existe de nombreux types de mal de gorge. Depuis novembre 2023, il est possible de réaliser un test en pharmacie pour déterminer l'origine virale ou bactérienne d'une angine. Nous vous proposons de démêler le vrai du faux sur les causes et les remèdes de ce problème très courant.


On peut avoir mal pour avoir trop parlé.

C'est vrai. Le mal de gorge peut être lié à une inflammation du larynx et des cordes vocales qui survient après que l'on a forcé sur sa voix. Si vous avez beaucoup parlé ou si vous avez été obligé de crier pour vous faire entendre dans un environnement bruyant, vous pouvez souffrir d'une laryngite.
Dans ce cas, la meilleure solution est de laisser reposer votre voix pendant au moins 3 jours en parlant le moins possible et en veillant à le faire normalement. Il ne faut pas chercher à augmenter le volume de sa voix ou à chuchoter car cela force aussi sur les cordes vocales. Il faut également éviter autant que possible d'utiliser le téléphone car les conversations téléphoniques obligent à hausser le ton.

Une pastille pour la gorge ou un bonbon au miel, c'est pareil.

On pense généralement que les pastilles pour la gorge vendues en pharmacie sont plus efficaces contre le Mal de gorge qu'un simple bonbon au miel. Mais c’est faux.
Prendre l'un ou l'autre, c'est presque pareil ! Dans les deux cas, l'avantage de sucer un bonbon ou une pastille est de saliver davantage pour bien hydrater la gorge.
Il faut aussi savoir que les pastilles pour la gorge ne sont pas sans inconvénients :
• celles qui contiennent un antiseptique de type chlorhexidine peuvent assécher les muqueuses
• celles qui contiennent un anesthésique local de type lidocaïne ou tétracaïne sont déconseillées en raison du risque de fausse route.
Seules les pastilles contenant de la propolis sont intéressantes, en raison de leurs vertus locales anti-inflammatoires et apaisantes.

Le grog n'est pas qu'un remède de grand-mère.

Si vous pensez que boire un bon grog quand on a mal à la gorge n'est qu'un remède de grand-mère à l'efficacité douteuse, vous avez tout faux ! Même si la version au rhum n'apporte rien de plus (elle peut affaiblir vos défenses immunitaires et avoir une interaction avec certains médicaments en raison de la présence d'alcool), cette boisson chaude a un intérêt confirmé par les médecins contre les maux de gorge.
Le grog contient du citron et des épices comme le clou de girofle et la cannelle qui ont un léger effet antiseptique et immunostimulant ainsi que du miel à l'effet adoucissant.
Notez d’ailleurs que toutes les boissons chaudes sucrées au miel, qu'il s'agisse d'un simple thé ou d'une tisane, sont intéressantes pour hydrater et apaiser la gorge. Elles ont aussi pour avantage de fluidifier le mucus et de soulager la toux sèche.

Les sirops sont inutiles et peuvent même être dangereux.

Les personnes qui prennent du sirop contre la toux sèche en cas de Mal de gorge ont tout faux. De plus, cette Automédication n'est pas sans danger.
L'association 60 Millions de consommateurs a pointé du doigt les dangers des sirops pour la toux : ils ont des effets secondaires indésirables et peuvent entraîner une somnolence, des nausées et des douleurs thoraciques. De plus, une étude britannique parue fin 2018 a confirmé qu'ils ne sont pas beaucoup plus efficaces qu'un placebo… Une autre bonne raison de s’en passer !

Un mal de gorge peut guérir spontanément.

Avant de recourir à l'automédication ou de consulter votre médecin, sachez que les maux de gorge courants peuvent guérir spontanément en quelques jours.
La revue médicale française Prescrire rappelle que le mal de gorge ordinaire de type laryngite, pharyngite ou angine n'a pas besoin d'être traité par des médicaments, surtout en automédication. La plupart du temps, des tisanes, du miel et des pastilles ou bonbons à sucer suffisent.

Un mal de gorge persistant peut être lié à un problème digestif.

Si vous présentez un mal de gorge persistant que les tisanes et les bonbons ne parviennent pas à soulager, vous souffrez peut-être d'un problème digestif appelé reflux gastro-oesophagien ou RGO.
On n'y pense pas toujours, mais une douleur au niveau de la gorge peut être liée à l'acide qui remonte de l'estomac et irrite au passage la muqueuse de l'œsophage et le larynx.
Le surpoids, les repas copieux, le tabac, le café et la consommation d'alcool sont des facteurs favorisant le reflux gastro-oesophagien. Alors, si votre douleur à la gorge persiste ou revient régulièrement, n’hésitez pas à consulter un ORL ou un gastro-entérologue pour en avoir le cœur net.

Il est possible de faire un test en pharmacie pour connaître l'origine d'une angine.

Le test rapide d'orientation diagnostique de l'angine ou Trod angine permet de déterminer si votre mal de gorge est d'origine virale ou bactérienne. Réalisé auparavant chez un médecin, ce test peut désormais être fait en pharmacie.
Il est intéressant de savoir à quel type d'angine on a affaire car les angines virales (les plus fréquentes) ne nécessitent pas de traitement antibiotique. En revanche, l'angine bactérienne, causée par une bactérie comme le streptocoque du groupe A, nécessite la prise d'antibiotiques.
Ce test peut être effectué par un pharmacien sans ordonnance chez les enfants à partir de 10 ans et chez les adultes lorsque les symptômes le justifient. Ce test, rapide à faire, consiste en un prélèvement indolore au niveau des amygdales avec un écouvillon.
La réalisation de ce test en pharmacie coûte entre 6 et 7 €. Cette somme est prise en charge par l’Assurance maladie à hauteur de 70 % et les 30 % restants sont couverts par votre complémentaire santé.

Date de création : 2021-11-08
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2023