Jardin : 5 fruits exotiques qui poussent en France

Si vous aimez les fruits originaux comme le nergi, le yuzu ou le kiwi, pourquoi ne pas essayer de les cultiver dans votre jardin Contrairement à ce que l’on croit, certains fruits venus de loin s’acclimatent très bien dans l’Hexagone ! Alors, si vous préférez manger local et de saison, nous avons listé pour vous 5 fruits exotiques qui poussent en France métropolitaine.


1- Le kiwi

Le kiwi est un fruit originaire de Chine, qui pousse non pas sur un arbre mais sur une liane.
Ce fruit, qui a été importé d'Asie en Nouvelle-Zélande avant d’être popularisé dans le monde entier, s’épanouit sur plusieurs espèces de lianes du genre Actinidia, notamment Actinidia deliciosa et Actinidia chinensis.
On l’associe généralement à la Nouvelle-Zélande et l’on imagine qu’il ne pousse qu’aux antipodes… Mais en fait, ce fruit hivernal apprécie un climat tempéré et n’a aucun mal à s’acclimater sous nos latitudes.



La France est d’ailleurs aujourd’hui le deuxième producteur européen de ce petit fruit vitaminé, derrière l’Italie. Le kiwi de l'Adour, région française située entre Pau et Bayonne, bénéficie même d’un Label Rouge et d’une indication géographique protégée (IGP) depuis 2009 !
Autre avantage, l'actinidia, la liane qui produit les kiwis, ne craint ni les ravageurs ni les champignons et ne nécessite donc pas de traitements.
Et si vous n’aimez pas trop la saveur acidulée des kiwis verts, vous pouvez toujours cultiver le kiwi gold, une variété à la chair jaune très sucrée.

2- Le nergi

Toujours dans la famille des Actinidia, un autre petit fruit peut être cultivé en France métropolitaine : le nergi aussi connu sous les noms de mini kiwi, baby kiwi ou kiwi de Sibérie !
Ce kiwi miniature, de la taille d'un gros grain de raisin, est le fruit de l’espèce Actinidia arguta, une plante originaire d’Asie Orientale.
L’Actinidia arguta se présente sous forme de lianes qui peuvent atteindre jusqu’à 6 mètres de hauteur. La plante produit chaque année entre 10 et 50 kilos de ces petits fruits qui poussent en grappe.
La récolte s’effectue à la main vers la mi-août. Ce fruit, considéré comme l'ancêtre du kiwi vert, est cultivé dans le Sud-Ouest de la France.
Moins acidulé que son proche parent le kiwi, il se croque sans épluchage ! En effet, à la différence de son cousin velu, ce petit fruit aux vertus antioxydantes a la peau lisse.



3- Le yuzu

Parmi les fruits exotiques qui poussent en France, il faut aussi citer la grande famille des agrumes.
Si certains comme le citron de Menton ou la clémentine de Corse sont devenus emblématiques de nos terroirs, d’autres comme le yuzu ou le combava sont encore méconnus des jardiniers français.
Et pourtant, ils peuvent être cultivés en pleine terre sur le pourtour méditerranéen, dans la "zone de l’oranger". Ailleurs en France, vous pourrez les faire pousser en pot, à condition de les protéger du froid en hiver. 
Originaire du Japon, le yuzu ressemble à un petit citron bosselé. Il s’agit en effet d’un fruit hybride, issu du croisement entre une espèce de citron originaire de Chine et la mandarine que nous connaissons.
Les chefs l’adorent car on peut utiliser toutes ses parties en cuisine : son jus, son zeste et même sa peau ! Riche en huiles essentielles, cet agrume n’a pas son pareil pour parfumer les salades, les plats de poisson et les desserts.



4- L'asimine ou paw paw

Plus confidentiel encore, l'asimine est un fruit très apprécié des amateurs de fruits exotiques pour son goût à mi-chemin entre la mangue et la banane (miam !).
Ce fruit pousse sur l’asiminier ou paw paw (Asimina triloba) , un arbre originaire d’Amérique centrale.
Comme cet arbre est très rustique et supporte des températures jusqu’à - 25 °C, il est tout à fait possible de le cultiver sous nos climats. Installez-le de préférence au soleil, dans un sol plutôt riche, acide à neutre et bien drainé.
Choisissez des cultivars autofertiles (comme Asimina Sunflower, Asimina Prima ou Asimina triloba Susquehanna) et ils vous régaleront de fruits charnus ressemblant à des mangues vertes.
Leur peau, vert jaune à maturité, renferme une chair jaune et fondante aussi bonne nature qu’en compote ou en sorbet. La récolte s’effectue en fin d’été, entre août et octobre.



5- La mûre de Corée

Autre arbre généreux en fruits, le mûrier de Corée ‘Mulle’ ne craint pas les climats froids.
Cet arbre compact de seulement 4 mètres de haut, dont le nom botanique est Morus acidosa Mulle, donne de grosses mûres d’environ 3 cm de long.
Il se plante de préférence au soleil, dans un sol bien drainé, même calcaire, fertile et profond.
Ses fruits allongés de couleur rouge-noir ont le même goût que les fruits du mûrier. On peut donc les manger tout juste cueillis ou en faire de la gelée ou de la confiture de mûres pour le petit-déjeuner.



Cerise (ou plutôt mûre) sur le gâteau, cet arbre a la particularité d’offrir une fructification particulièrement longue et abondante.
Attention : ne plantez pas cet arbre près d’une terrasse ou d’un dallage car les fruits qui tombent au sol pourraient les tacher.

Date de création : 2021-02-17
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2021