L'épicéa : présentation, culture et utilisations

L’épicéa, souvent appelé à tort "sapin", est l’authentique arbre de Noël. Bien qu’il perde ses aiguilles, il plaît beaucoup par sa silhouette gracieuse et sa bonne odeur de forêt. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce conifère.


Présentation de cet arbre

L’épicéa commun est un arbre de la famille des Pinacées et du genre Picea. Son nom botanique est Picea abies ou Picea excelsa. Il est aussi appelé sapin rouge, pesse ou sapin à poix.
Il se reconnaît à sa silhouette conique et à ses cônes allongés à port retombant (qui le différencient du sapin blanc). Ce conifère est monoïque. Cela signifie qu’un même arbre porte des cônes mâles et des cônes femelles. Il atteint facilement les 40 mètres de hauteur.
Son feuillage persistant se compose d’aiguilles vert foncé piquantes, disposées en spirale tout autour des rameaux. Son écorce, de couleur brun rougeâtre à gris, se détache par écailles.
Ce conifère originaire d'Europe est très courant dans nos forêts. On le trouve dans les différents massifs montagneux de France (dans les Alpes, le Jura et les Vosges) mais aussi en Allemagne, en Pologne, en République tchèque, dans les Pays baltes, en Scandinavie et en Russie.

Conseils de culture

L’épicéa ne craint ni le froid (il est résistant jusqu'à -40°C), ni le calcaire. Il s’adapte à de nombreux types de sols : frais, humides, tourbeux et même calcaires.
Son enracinement peu profond lui permet de pousser dans les sols calcaires du Jura, où la terre est peu épaisse.
On peut le trouver jusqu'à 2000 mètres d'altitude et il peut vivre en moyenne entre 300 et 400 ans.
Pour cultiver cet arbre, il est conseillé de bien l’arroser les premières années. Par la suite, il ne nécessite aucun entretien. Il suffit de couper ses branches basses qui se dégarnissent.
A noter : ce conifère craint les grands vents, la sécheresse et la pollution.
L'épicéa est sensible à plusieurs maladies : champignons, rouille vésiculeuse ou rouille annulaire. Il peut aussi être attaqué par des coléoptères ou par un puceron appelé Sacciphantes viridis.

Utilisations de l'épicéa

Ce conifère est l’une des essences les plus utilisées pour le reboisement. Il fournit un bois blanc résistant et facile à travailler.
Ce bois est utilisé pour fabriquer de la pâte à papier mais aussi des charpentes et des mâts de bateau (en raison de la régularité du tronc). Quand il est d’excellente qualité, il sert en lutherie pour fabriquer les tables de résonance de divers instruments.
L’épicéa est traditionnellement employé comme sapin de Noël même s’il perd ses aiguilles une fois qu’on l’a coupé. C’est pourquoi il est de plus en plus remplacé par le sapin de Nordmann
A noter : pour profiter d’un bel arbre de Noël, n’y accrochez pas de décorations trop lourdes et installez-le loin des sources de chaleur.

Date de création : 2012-12-12
Auteur :

0 Avis

Pas encore d'avis.

Déposer un avis

CGU - Gralon - Confidentialité
Accéder au site complet
© Gralon 2011-2019